Uri Ariel : “La Porte des Lions symbolise la libération de Jérusalem”

L’ancien ministre du Logement et de la Construction Uri Ariel a écrit une lettre lundi matin au commandant du district de la police de Jérusalem, Moshe Edri, et au commandant général de la police, Yohanan Danino, demandant d’ouvrir la porte des Lions et de permettre des dizaines de milliers de manifestants pacifiques de marcher à travers le quartier musulman pour le Jour de Jérusalem.
“Des dizaines de milliers de manifestants qui entrent dans la vieille ville de tous les côtés est devenu le symbole de la Journée de Jérusalem”, écrit Ariel. Le ministre a souligné “qu’une interdiction de franchir la Porte des Lions de Jérusalem irradie la faiblesse et reflète une absence de lutte pour la souveraineté d’Israël à Jérusalem.” La Porte des Lions est d’une grande importance symbolique en raison du fait que les parachutistes ont traversé Jérusalem et ont libéré la vieille ville le long de cette route pendant la guerre de Six Jours de 1967.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *