728-90-TOP
728-90-TOP

[Vidéo] Quand la députée Danièle Obono, France Insoumise, compare le djihadisme à La Manif pour Tous

Accusée par Manuel Valls de complaisance avec « l’islam politique », Danièle Obono s’était récemment illustrée en expliquant que les terroristes islamistes ne se réclamaient d’aucune religion en particulier.

En juin 2017, Danièle Obono soutenait ouvertement les antisémites du PIR  (Parti des Indigènes de la République).

Nouvelle député France insoumise, Danièle Obono hésitait à dire vive la France et revendique le droit de « niquer la France »

Obono fait partie de ces personnalités d’extrême gauche que Le Figaro qualifie de membre de « l’islamosphère », agents au service de l’islam politique. Elle illustre parfaitement le discours islamo-gauchiste de La France insoumise.

Guillaume Larrivé a affirmé, le 26 septembre lors débat à l’Assemblée nationale : «Il me semble que si certains observateurs pouvaient avoir un doute sur la réalité de ce qui est parfois appelé l’islamo-gauchisme, ces observateurs, hélas, constateront en écoutant les orateurs du groupe présidé par M. Mélenchon que cet islamo-gauchisme existe.»

 

Danièle-ObonoObono a affirmé, à propos de la radicalisation : «La radicalisation n’est pas un concept scientifique suffisamment arrêté.» Puis elle a répondu sur le fait que certains chauffeurs RATP refusaient de conduire un bus après une femme : «Qu’est-ce que ça a à voir avec la question du terrorisme ? Est-ce que quelqu’un qui refuse de conduire un bus après une femme doit être mis sur écoute, perquisitionné, mis en centre de rétention comme le proposait des députés de la droite ? Non. Est-ce que des pratiques discriminatoires ont un lien avec le terrorisme ? Non. […] C’est un signe de discrimination.» Dans la foulée, Danièle Obono a été accusée d’avoir des «doutes» sur la notion de radicalisation.

 

Sur RTL le 3 octobre, Manuel Valls (encore) a alors affirmé à propos de La France insoumise : «Je pense par ailleurs que dans leur discours, dans leurs pratiques concernant l’islam radical, il y a de la complaisance, il y a de l’ambiguïté en tout état de cause. […] Je pense que c’est un discours islamo-gauchiste.» «C’est plus que la complaisance, c’est une complicité avec un islam politique», a-t-il assuré à propos des déclarations de Danièle Obono.

Polémique après polémique, la députée France insoumise de 37 ans est devenue la cible favorite d’une partie de la classe politique, qui l’accuse de complaisance avec l’islam radical.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *