728-90-TOP
728-90-TOP

Boycott: victoire israélienne en Suède

Un nouvel exemple qui indique qu’une réaction agressive et intelligente peut faire reculer le boycott même dans l’un des pays européens les plus hostiles à Israël. La chaîne suédoise de supermarchés Coop a dû renoncer au boycott de produits israéliens qui avait été décrété dans trois de ses magasins dans la ville de Warburg dans le nord du pays.

Des organisations anti-israéliennes avaient profité de l’assemblée générale du comité des consommateurs de la chaîne pour la région de Warburg pour demander l’introduction du boycott, précisant qu’il doit s’agir d’un boycott général d’Israël et non uniquement de produits fabriqués par des Juifs de Judée-Samarie. L’assemblée avait accepté cette motion et tous les produits israéliens avaient été retirés des rayons des trois supermarchés, mis à part les avocats et les plaquemines (Sharon).

Une campagne agressive a alors été organisée par l’ambassade d’Israël à Stockholm ainsi que des organisations pro-israéliennes, de crainte que ce boycott ne s’étende aux autres supermarchés de la chaîne qui en compte 655 dans tout le pays.

L’ambassadeur d’Israël en Suède Itshak Bachman explique qu’il a immédiatement et fermement réagi mais en adoptant une tactique quelque peu différente, qui puisse être entendue par des « oreilles sudéoises ». Il n’a pas parlé du tout du conflit israélo-palestinien ni de la justesse de la cause israélienne ou de la fourberie des Arabes palestiniens. Il a évoqué des sujets tels que la liberté de commerce et l’interdiction générale de discrimination. Parallèlement, l’ambassade et des organisations pro-israéliennes ont organisé un énorme battage sur les réseaux sociaux. Les numéros de téléphone et adresses e-mail des membres de la direction nationale de Coop ont été publiés et ces derniers ont été assaillis de messages de protestation. De nombreux non-juifs amis d’Israël ont également menacé Coop de ne plus entrer dans ses magasins.

L’ambassadeur d’Israël a réussi à rencontrer le directeur national de la chaîne qui lui a confié sa « stupéfaction » face au nombre de réactions de la part de consommateurs. Finalement, les pressions ayant fait leur effet, la chaîne Coop a annoncé qu’elle s’oppose à toute forme de boycott et a fait savoir « que la décision de boycott prise par la direction régionale avait été prise sans l’accord préalable de la direction nationale ». Et c’est sous la menace de se voir retirer le droit d’utiliser la marque Coop que la même assemblée de consommateurs a annulé la décision de boycott qu’elle avait prise sous pression des organisations pro-palestiniennes.

L’ambassadeur a exprimé sa satisfaction et a dit qu’il faudra dorénavant adopter cette tactique dans d’autres cas: ne plus emprunter le langage des « bons et des méchants », qui est inaudible pour des populations soumises à un matraquage médiatique anti-israélien, mais entraîner avec soi de nombreux non-juifs en parlant de concepts qui leur parlent: égalité, liberté de commerce, lutte contre les discriminations etc.

LPH bandeau_jourj (3)

bandeau bonplanresto

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *