728-90-TOP
728-90-TOP

Décès de l‘ancien président de l’Etat Yitzhak Navon

L’ancien président de l’Etat Yitzhak Navon est décédé vendredi soir à l’âge de 94 ans, selon un communiqué de sa famille.

« Nous sommes profondément attristés d’annoncer la mort du 5e président de l’Etat d’Israël Yitzhak Navon. Un homme d’action et d’esprit, écrivain et dramaturge, éducateur et politicien à la recherche de la paix, qui aimait chacun pour ce qu’il était », affirme le communiqué.

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a envoyé un message de condoléances à la famille, affirmant que le défunt « secrétaire de David Ben Gourion, ministre de l’Education et président de l’Etat avait participé à former l’image d’Israël comme Etat libre, juif et démocratique ». « Comme auteur, il avait rapproché les cœurs entre les différentes communautés, mis en avant le judaisme séfarade et fait connaitre l’histoire de Jérusalem, où il est né et a vécu toute sa vie », a ajouté M. Netanyahou dans un communiqué de son bureau.

L’ancien président de l’Etat d’Israël Yitzhak Navonen janvier 2014 Crédit Yonatan Sindel/Flash90
L’ancien président de l’Etat d’Israël Yitzhak Navonen janvier 2014 Crédit Yonatan Sindel/Flash90

Yitzhak Navon, né en avril 1921 à Jérusalem dans une famille séfarade depuis plusieurs générations en Israël  avait combattu dans les rangs de l’Irgoun puis de la Haganah, où grâce à sa connaissance de l’arabe, il servait dans une unité de renseignements. Envoyé en Amérique du sud, en Uruguay puis en Argentine, après la création de l’Etat, il devient secrétaire du ministre des Affaires étrangères Moshé Sharett en 1951, puis chef de cabinet de David Ben Gourion entre 1952 et 1963.

Elu à la Knesset en 1965 sur la liste du Parti Rafi de Ben Gourion, il reste à la Knesset comme député travailliste jusqu’en 1978 quand il est élu président de l’Etat. Refusant de se représenter après la fin de son mandat, il redevient député en 1981 et sera vice-premier ministre et ministre de l’Education de 1984 à 1990 avant de se retirer de la vie politique en 1992.

Actif dans le domaine associatif et dans la promotion du ladino, il se remarie en 2008 avec Miri Shefer avec qui il vivait depuis dix ans, sa première épouse Ofira Navon étant décédée d’un cancer en 1993. Auteur de 40 pièces de théâtre dont « Haboustan Hasefardi », un des plus grands succès de la scène israélienne, il avait publié son autobiographie il y a quelques mois.

MB

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *