728-90-TOP
728-90-TOP

Edito de Alain SAYADA « Mon D.ieu, garde-moi de mes amis… »

 

Quant à mes ennemis, je m’en charge… Cette phrase, que l’on prête à Voltaire, pourrait représenter la situation

qu’affronte Israël aujourd’hui. Le Hezbollah et ses excités, nous dit-on, recommencent à bomber le torse, à

menacer Israël, à jouer la surenchère en matière de provocations. Leur menace : bientôt, des milliers de missiles

s’abattront sur les grandes villes israéliennes, Haïfa et Tel Aviv en tête, et pire, ils essayeront d’atteindre la

centrale nucléaire de Dimona… Reconnaissons-le, la menace a de quoi faire couler un filet de sueur froide dans

la nuque, à l’idée des conséquences en vies humaines, pas seulement d’ailleurs au sein de la population

israélienne, mais ça, vous vous en doutez, les « combattants de la liberté », tels qu’on dénomme aujourd’hui les

terroristes, n’en ont rien à cirer…

Avant d’entrer dans l’analyse de la menace, et du risque qu’elle représente réellement, j’aimerais d’abord

rappeler deux choses : la première c’est que le Hezbollah est soutenu par l’Iran. L’Iran auquel Obama a donné

une médaille de bonne conduite, beaucoup, beaucoup d’argent en annulant l’embargo et le droit de se doter de

centrales nucléaires, est l’acolyte du Hezbollah sur ce dossier comme sur bien d’autres, ne nous leurrons pas.

L’autre point que je voudrais souligner est le total mépris de la communauté internationale sur ce sujet. Où sont

les bien-pensances et les réprobations onusiennes lorsqu’une dictature et un mouvement terroriste menacent

toute la région d’une guerre ou du moins d’une attaque nucléaire ?

Où sont les défenseurs de la Liberté et les froncements de sourcils de ceux qui, mus par une volonté de défendre

les droits des peuples, condamnent à longueur d’année les vilains colons israéliens ? Et que restera-t- il du Peuple

palestinien, si cher à leurs cœurs, si le Hezbollah met sa menace à exécution ? Pensent-ils naïvement qu’une

éventuelle explosion nucléaire à Dimona ferait uniquement des victimes israéliennes ET juives (car je rappelle

qu’une partie non négligeable de la population israélienne est musulmane ou chrétienne) ? Croient-ils

sincèrement qu’aucun Palestinien, qu’aucun autre habitant du Proche-Orient n’aurait à souffrir d’une telle

catastrophe ? Le cynisme des instances internationales et leur bêtise ne cesseront donc jamais de m’horrifier…

Venons-en maintenant à la menace en soi : le Hezbollah et ses alliés peuvent-ils vraiment tenir leur horrible

promesse ? Ma réponse n’engage que moi, mais je préfère être aussi logique que rassurant. Et ma réponse est

non. Attention, je ne dis pas que les fanfarons sont inoffensifs : ce sont bien des terroristes assoiffés de sang,

armés de fusils et de bombes. Ils lanceront sans doute des missiles. Mais ils savent qu’une attaque d’envergure

les mettrait en confrontation directe avec Tsahal. Et ils sont bien trop lâches pour affronter une armée, ils

préfèrent, de loin s’en prendre à des civils. Si ces gens s’avisaient d’attaquer, ils verraient bientôt tout un peuple

et son armée se lever pour défendre Israël.

Et quelle armée ! L’une des plus puissantes au monde, certainement la plus puissante du Moyen-Orient, dotée de

soldats exceptionnels et d’une puissance de feu qui pourrait anéantir tous les ennemis d’Israël en quelques

secondes. Tsahal dispose aussi d’une force aérienne, de pilotes surentraînés équipés de F35 ; de sous-marins

nucléaires, capables de frapper nos ennemis à des milliers de kilomètres de leur cible. Car il faut comprendre une

chose sur le peuple juif : jamais il ne se laissera mener à l’abattoir, comme cela fut le cas il y a près de 80 ans.

Les Golani, Guivati, les parachutistes… Tous les corps d’armée et les forces spécifiques de Tsahal se tiendront

prêts à défendre la terre d’Israël comme le peuple juif. Alors que les fanfarons cessent leurs provocations. Les

voilà prévenus…

Am Israël Haï

Alain Sayada
Alain Sayada

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *