728-90-TOP
728-90-TOP

Le parti communiste de Stains se mobilise pour honorer un tueur de Juifs

La salle du tribunal administratif de Montreuil en Seine-Saint-Denis était trop petite lundi matin pour accueillir les nombreux soutiens du tueur de Juif Barghouti, tous venus assister au procès intenté par le gouvernement contre la mairie de Stains, coupable de mener des actions d’incitation à la haine en rendant hommage au terroriste Marwan Barghouti.

maire de Stains Azzedine Taïb
maire de Stains Azzedine Taïb

Le maire de Stains Azzedine Taïbi, était poursuivi au pénal pour apologie du terrorisme pour avoir hissé un poster géant à l’effigie de l’archi-terroriste sur la Mairie de sa ville. On apprenait cependant au début de l’audience devant le tribunal administratif que cette plainte du Bureau National de Vigilance contre l’Antisémitisme venait d’être classée sans suite…

La logique de la défense était quelque peu alambiquée: vu que la ville de Stains a fait du terroriste Marwan Barghouti un citoyen d’honneur de la ville, le déploiement de la banderole conférerait selon la défense « à celle-ci un intérêt pour la vie citoyenne de la commune »…

Mise en délibérée, la décision du Tribunal Administratif de Montreuil sera rendue sous quinzaine.

Azzedine Taïbi fit ensuite, devant le bâtiment, un compte-rendu de l’audience pour tous ceux, plus d’une centaine (habitants de Stains, militants de la solidarité avec la « Palestine », élus notamment du PCF qui ont déployé nombre de banderolles) qui n’avaient pu assister aux débats dans la salle.

About The Author

Related posts

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *