728-90-TOP
728-90-TOP

Lettre ouverte de Gil Taieb

Cher (e) s ami(e)s

Les critiques qui me sont faites par voie de presse sont dictées par Arie Benshemoun, contrarié par mon retrait et mon soutien à Roger Cukierman.

Je suis déçu de constater son emportement et sa propension à créer de la division et du tumulte dans une campagne que je souhaite sereine, démocratique et respectueuse.Ses attaques et celles faites par certains de ses amis(es) ne me touchent pas particulièrement.

Personne ne peut contester l’authenticité des combats que j’ai menés sur bien des sujets en faveur d’Israël, au profit du bien étre des soldats israéliens, contre l’antisémitisme ou pour collecter des fonds  pour les œuvres sociales de notre communauté (l’Appel nationale pour la Tsédaka )

 Se présenter à cette élection était une façon de faire entendre la voie de ce militantisme sincère et populaire que je pense représenter dans cette campagne.

 Il est temps que les représentants de notre communauté soient jugés sur leurs actes.

Roger Cukierman et moi même avons en la matière un bilan sérieux et incontestable à produire tant nous avons été à l’origine d’initiatives et d’engagements forts ces dix dernières années.

Je ne suis pas sur que le réciproque s’applique à Arie Benshemoun tant son bilan nationale est maigre de propositions et d’actions marquantes.

Il souhaite réformer le Crif. Nous le voulons tous. Mais qu’a t’il fait durant ces dix dernières années pour le faire progresser. Rien de concret si ce n’est le critiquer de l’extérieur tout en siégeant paradoxalement dans ses instances dirigeantes !

Il y a ceux qui parlent de la méthode pour agir et il y a ceux qui agissent tout simplement et dont je me revendique à travers un militantisme généreux, actif et fédérateur bien éloigné de toute posture polémique, bien navrante.

 

 

Gil TAIEB

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *