728-90-TOP
728-90-TOP

M.Richard Berry, je n’irai pas voir votre film ! Par Gil Taieb

 

Une fois n’est pas coutume mais cette semaine c’est de cinéma dont je voudrais parler. Non que je

sois un critique professionnel ou que Festival de Cannes oblige. Non, c’est à propos du film de

Richard Berry « tout, tout de suite »  traitant de l’affaire Ilan Halimi. Cette monstrueuse affaire qui

nous a tous marqués et qui restera le premier crime antisémite après la Shoah. Nous avons tous

en tête ce cauchemar. Nous avons également à l’esprit le livre poignant d’Émilie Frêche, écrit en

relation avec Ruth Halimi, la maman impressionnante de courage et de dignité, ce livre mis en

image par Alexandre Arcady « 24 jours « . Alors, pourquoi un autre film ?

Lors d’une interview de Richard Berry, le réalisateur de  » Tout, tout de suite  » explique qu’il désirait

aborder l’affaire d’ autre façon que celle choisie par Alexandre Arcady. Dans « 24 jours  » , le

parti pris était de nous faire vivre le cauchemar vécu par la famille d’Ilan, de nous faire partager

l’angoisse de cette famille à laquelle nous nous identifions tous, de nous faire vivre l’enquête, ces

tâtonnements et même ses erreurs, de ne pas montrer les tortures subies par Ilan.

Arcady avait volontairement choisi son camp celui de la victime et de sa famille. Nous ressentions

au travers des images choisies et des sons, au plus profond de notre chair, la douleur et l’horreur.

J’attendais donc avec impatience les explications de Richard Berry.

Il y a une semaine, sur l’antenne de Judaiquesfm , à la question sur la différence avec le film

d’Arcady la réponse a été plus que surprenante. Il a déclaré: » j’ai voulu rendre compte de

cette affaire d’un point de vue plus philosophique et plus sociétal » . Cette réflexion m’a interpellé!

Plus philosophique et plus sociétal, me semblent totalement inapproprié voir outrancier. Et de

poursuivre:  » je pense que si on essaye de comprendre on peut essayer de guérir « et pour

terminer condescendant : « Pour ma part, je n’ai pas opté pour le point de vue sentimentaliste et

communautariste. Pour moi dire « l’eau ça mouille, ne fait pas avancer les choses » Cette réflexion

est nauséabonde et insultante pour le travail d’Alexandre Arcady. Là. Mr Berry, c’en est trop !

Il n’y a rien comprendre, rien de sociétal et encore moins de communautariste. Rien ne peut et ne

doit chercher à expliquer ce geste, aucune raison ne doit permettre la moindre compréhension

d’un événement aussi abject. L’enlèvement, les tortures et l’assassinat de ce pauvre Ilan ne

doivent appeler qu’à des condamnations. Ces Barbares ne sont pas les victimes d’une société qui

les aurait rejeté mais des démons ! Monsieur Berry ne cherchez pas à expliquer l’inexplicable ! Il

n’y a pas de pourquoi ! L’antisémitisme est le socle de cette horreur, la détestation du juif en est l’

essence !

Monsieur Berry, voilà pourquoi je n’irai pas voir votre film car je ne veux pas savoir ni pourquoi ni

comment on devient un barbare. Ces barbares n’ont qu’une seule place, en prison et au diable

ensuite !

Gil TAIEB

About The Author

Related posts

6 Comments

  1. Léa Maruani

    Une fois de plus Gilles Taieb vous dites exactement ce qu’il
    faut dire et je n’ai rien à y ajouter sauf vous dire MERCI
    comme je le fais à chaque fois pour MR Jacques Kupfer
    Léa Maruani

    Reply
  2. Khalfon

    Oh oui comme tu as raison Gilles
    Rien ne peut justifier l injustifiable ,stop à la psycho de bas étage qui tante de trouver des raisons à la sauvagerie

    Reply
  3. eric

    Richard Berry fait partie des juifs qui aiment la France et pense qu’il faut essayer de calmer le jeux que  » les Barbares » n’ont pas eu leurs chances . La France aurait dû les aider …..
    Mais un antisémite reste un antisémite même avec une réussite à tout les niveaux. Il y a des « intellectuels  » qui le sont . Des gens riches …..
    Quand on est raciste : c’est pas l’intelligence ou la société qui va arrêter ce fléau hélas. Quand on est né et élevé dans la Haine des Juifs : la société n’y peut rien .
    Après peut que le film de Berry marquera les esprits comme pour la Shoa . Il y a eu des centaines de films sur le sujet. Peut être que grâce aux cinéma : plus jamais il y aura de Barbares.

    Reply
    1. eric

      Richard Berry fait partie des juifs qui aiment la France et pense qu’il faut essayer de calmer le jeux que  » les Barbares » n’ont pas eu leurs chances . La France aurait dû les aider …..
      Mais un antisémite reste un antisémite même avec une réussite à tout les niveaux. Il y a des « intellectuels  » qui le sont . Des gens riches …..
      Quand on est raciste : c’est pas l’intelligence ou la société qui va arrêter ce fléau hélas. Quand on est né et élevé dans la Haine des Juifs : la société n’y peut rien .
      Après peut être que le film de Berry marquera les esprits comme pour la Shoa . Il y a eu des centaines de films sur le sujet. Peut être que grâce aux cinéma : plus jamais il y aura de Barbares.

      Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *