728-90-TOP
728-90-TOP

Nucléaire: Rohani appelle Israël à signer le Traité de non prolifération

 

 

 

NEW YORK, 26 sept 2013 (AFP) –

Le président iranien Hassan Rohana appelé

jeudi Israël à signer le traité de non prolifération nucléaire (TNP) « sans
délai », affirmant devant l’Assemblée générale de l’ONU qu' »aucune nation » ne
devrait posséder d’armes atomiques.
« Tant que les armes nucléaires existent, le risque de leur utilisation et
la menace de leur prolifération persistent », a lancé M. Rohani, au nom du
Mouvement des non-alignés, lors d’une réunion sur le sujet en marge de
l’assemblée générale des Nations Unies.
Le monde a « attendu trop longtemps » pour engager le désarmement nucléaire,
a-t-il insisté.
« Près de 40 ans d’efforts internationaux pour établir une zone sans armes
nucléaires au Moyen-Orient ont malheureusement échoué, » a encore déclaré M.
Rohani.
« Des pas urgents, pratiques, vers l’établissement d’une telle zone sont
nécessaires. Israël, seul dans la région qui ne soit pas partie du Traité de
non prolifération nucléaire devrait le faire sans délai supplémentaire. Toutes
les activités nucléaires dans la région devraient être soumises » aux contrôles
de l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique), a-t-il ajouté.
Ces déclarations sont intervenues quelques heures avant une rencontre sans
précédent à New York des chefs de la diplomatie des grandes puissances avec
leur homologue de Téhéran sur le nucléaire iranien, abordée cependant avec
prudence par tous.
Les grandes puissances occidentales soupçonnent l’Iran de vouloir se doter
de l’arme nucléaire sous couvert de son programme civil, ce que Téhéran
dément. Les discussions bloquent depuis huit ans.
C’est la première fois que le secrétaire d’Etat américain John Kerry
s’entretiendra, en présence des ministres des autres membres permanents du
Conseil de sécurité et de l’Allemagne, avec son homologue iranien Mohammad
Javad Zarif.
« Ce sera une bonne rencontre, j’en suis sûr », a déclaré M. Kerry jeudi
matin à l’occasion d’une réunion avec son homologue chinois Wang Yi.
Mme Ashton a indiqué qu’elle retrouverait ensuite M. Zarif à Genève en
octobre, pour la première série de négociations depuis l’arrivée de M. Rohani
au pouvoir en juin.
bur-bd/jca/bdx

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *