728-90-TOP
728-90-TOP

Un policier en garde à vue après un accident de la circulation mortel à Paris

Selon des sources policières, ces deux policiers n’étaient pas en service mais circulaient à bord d’une voiture banalisée. L’accident a eu lieu tôt ce jeudi matin boulevard Sébastopol. Ils ont tous les deux été interpellés mais seul le conducteur, un brigadier-chef, a été placé en garde à vue. Bernard Cazeneuve les a suspendus de leurs fonctions.

Selon les premiers éléments de l’enquête, ces deux fonctionnaires de police en poste à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis, rentraient tôt ce jeudi matin d’une soirée dans une boîte de nuit du VIIIe arrondissement de la capitale. Ils remontaient le boulevard Sébastopol en brûlant les feux rouges à bord d’une voiture de police banalisée. C’est ce que montreraient les caméras de vidéosurveillance. Il était autour de 4 h du matin quand ils ont percuté une camionnette livrant du pain. Le conducteur a été éjecté. Il est mort peu après. Aussitôt après l’accident, le policier qui conduisait la voiture banalisée a refusé de se soumettre à une prise de sang. Il a été placé en garde à vue. Ces deux policiers qui n’étaient pas en service circulaient à bord d’une voiture banalisée car l’un des deux était d’astreinte. L’inspection générale de la police nationale a été saisie de l’enquête.

Bernard Cazeneuve menace de « sanctions disciplinaires d’une très grande sévérité »

« Si l’enquête judiciaire confirme les premières constatations et révèle un comportement fautif et inadmissible des policiers, il feront l’objet de sanctions disciplinaires d’une très grande sévérité, indépendamment des poursuites pénales » affirme dans un communiqué le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve.  « Dans l’attente des conclusions des enquêtes en cours, ils seront immédiatement suspendus. »

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur Pierre-Henri Brandet confirme que les deux fonctionnaires ont été suspendus de leur fonction. « Ces deux policiers rentraient d’une soirée arrosée où ils auraient consommé de l’alcool. Ils circulaient à bord d’un véhicule banalisé de police. Il semblerait que leur véhicule ait franchit un ou plusieurs feux rouges. L’enquête devra le déterminer ». 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *